Poésie exercice d'écriture

Deux mains : Esquisse

L’esquisse des minutes, le croquis des heures, s’amoncellent pour créer les contours d’une vie.
Ils ordonnent, classent chaque fragment de cette épopée misérable. D’un pas claudicant, je tapisse d’amertume ces chemins fébriles, vacillant, malhabile comme un oiseau blessé.
Malgré l’aigreur je demeure affable, nourri de vers et de proses onctueuses, je cultive ma déviance.

FL&LP

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s