poésie exercice écriture

5 mots : Nuisible

Parasite/Exposé/Béton/Cheville/Dérive 

De l’extrémité des chevilles jusqu’au bord des cils, je parcours les courbes habiles avec l’audace d’un joyeux drille. Tel un parasite sur ces corps inertes, je profite de la pénombre pour réaliser mon forfait. Mes sens perpétuellement en alerte, j’opère avec minutie de peur d’être exposé. Me rappeler l’ignominie de ma dérive serait bien futile, j’interviens simplement avant l’éternelle demeure en béton, par un dernier hommage nécrophile.

L.P

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s