poeme transport metro

Les usagers de ma tête

Les usagers de ma tête suivent un seul parcours
Néanmoins sur leur globe ils s’ignorent tour à tour
Un binôme nécessaire pour parfaire ma vision
À jamais étrangers ; pointant la même direction

Un peu comme ces voyageurs qui se croisent sans arrêt
Engourdis par la banalité du quotidien des jours ouvrés
Ils en oublient que derrière chaque regard un peu las
Sommeille une âme avide d’ivresse et de joie !

 

L.P

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s