poeme ego trip hubris

Itinéraire de la démesure

Les passions font vibrer mon enveloppe corporelle ;
Un carburant qui attise ce brasier éternel.
Les flammes s’emparent de ma nature complaisante,
Lacérant ma modestie par leur étreinte incandescente.

Ma présence parmi vous est bien trop éphémère,
Mon iris est troublé par ce voisinage vulgaire.
Les concepts ruissellent sur vos pensées étriquées,
Mon talent déborde dans ce monde limité.

Prenez garde à l’éclosion d’une œuvre boulimique
Happant chaque esquisse, chaque fibre artistique.
J’ôterai aux autres toute appétence pour l’invention,
J’ôterai jusqu’à ma vie, car elle n’est pas de ma création.

L.P

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s