Citation Emile Cioran

Exégèse de la déchéance

Chacun de nous est né avec une dose de pureté, prédestinée à être corrompue par le commerce avec les hommes, par ce péché contre la solitude. Car chacun de nous fait l’impossible pour ne pas être voué à lui même. Le semblable n’est pas fatalité mais tentation de déchéance. Incapable de garder nos mains propres et nos cœurs inaltérés, nous nous souillons au contact de sueurs étrangères, nous nous vautrons assoiffés de dégoût et fervents de pestilence, dans la fange unanime.

E.C

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s