Francoise-Sagan

Françoise Quoirez

Elle a la jambe légère ne lui en voulait pas
Si elle alterne les bougres et les fils à papa
Ces haltérophiles ne font vraiment pas le poids
Face aux nombreux attraits de ce joli minois

Elle vole avec grâce de palaces en caboulots
Veillant à ne laisser ni plumes ni numéros
Ivre de vitesse, elle ne cesse de vivre trop
La modestie ne lui fera jamais défaut

Sa gangrène se partage avec Dostoïevski
Le joueur présent au chevet de sa folie
Une célébrité précoce rend vite démunie
L’horreur est humaine, elle décuple cette soif de vie

Je suis franc sois en sûr, j’affirme avec aplomb
Mieux vaut : finir sur la paille que dans le goudron
Une amante sans faille qu’un désuet barbon
Faire fi des jurons et ne suivre que sa passion

L’élégance consiste à paraître ce que l’on est
D’un naturel saisissant, vous y parvenez
Personne ne se permettrait cette coupe au carré
Vos mots et pensées accompagnent nos douces années

L.P

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s