Pastiche de Sand

1311240-George_Sand

Pastiche de Sand

Ma tendre amie, j’aimerais vous
avertir de ma détresse profonde. Ce
baiser sans la moindre pudeur
était fort déplacé. Il m’a marqué
vivement et pendant longtemps
cette image me restera à l’esprit.

J’espère que nous pourrons un jour
tout oublier, et autour d’un verre
nous voir, j’ai bien le droit à une
seconde chance, ma douce Burkina-
baise. Viens demain soir, je te ferais le
plat de ton choix, nous parlerons avec re-
cul, comme les grandes personnes.

ps: pour goûter à la substance romantique, ne lire qu’une phrase sur deux

F.L.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s