Poeme Le Mari De Jeanne weed

5 mots : Le Mari de Jeanne

stupéfaction/diplomatique/souffle/illégal/existant

Esquinté par une routine harassante, il reprend son souffle puis s’éparpille,
Ses pensées voguent ici et là, pareilles aux particules de cendres,
Bousculées par une brise, frêle et sénile,
Comment font les êtres existants pour demeurer si tendres ?

Malgré la conscience que la vie s’effrite en ce monde déroutant,
Sa femme approche et s‘effeuille délicatement,
Il constate avec stupéfaction une peau blanche immaculée,
Cela fait depuis juin dernier qu’il n’y avait point touché.

Ils se frottent puis se lèchent pour se rendre attachants,
Vils conquérants d’une mer de lèvres aux reliefs turgescents,
Un feu ardent embrase leur passion,
Ils palpitent de douceur à chaque nouvelle inspiration.

Délivrant sans filtre des pensées illégales,
Comme pour rattraper une censure jadis indomptable,
Incapable de raisonner cette soudaine compassion diplomatique,
Le mari de Jeanne aspire une ultime bouffée de fumée extatique.

L.P

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s